Get Adobe Flash player
  • Diapo Photo
  • Diapo Photo2
  • Diapo Photo3
  • Diapo Photo4
  • Diapo Photo5
  • Diapo Photo6
  • Diapo Photo7

Actualités

  • MATOAN-DAHATSORATRA
    MATOAN-DAHATSORATRA
    Read more
  • RAHARAHA IOMBONAN’NY REHETRA NY FANANAN-TANY
    RAHARAHA IOMBONAN’NY REHETRA NY FANANAN-TANY
    Read more
  • UTILISER LA TECHNOLOGIE AUDIO POUR DIFFUSER LES CONNAISSANCES
    UTILISER LA TECHNOLOGIE AUDIO POUR DIFFUSER LES CONNAISSANCES
    Read more
  • Fihaonam-be « Fampivoarana ny tontolo iainana »
    Fihaonam-be « Fampivoarana ny tontolo iainana »
    Read more
  • NY MAHA-FIROHOTAN’NY MPIASA KRISTIANINA NY IRAY AINA
    NY MAHA-FIROHOTAN’NY MPIASA KRISTIANINA NY IRAY AINA
    Read more
  • ANDRO MANERAN-TANY HO AN’NY  FANASANA TÀNANA AMIN’NY RANO SY SAVONY
    ANDRO MANERAN-TANY HO AN’NY FANASANA TÀNANA AMIN’NY RANO SY SAVONY


    Read more
  • Fampandrosoana tsara paika LAHARAM-PAHAMEHANA NY FAMOKARANA
    Fampandrosoana tsara paika LAHARAM-PAHAMEHANA NY FAMOKARANA
    Read more
  • Fampiofanana ny tekinika fanoritana  tsipimiraabo sy fampivadiam-boly
    Fampiofanana ny tekinika fanoritana tsipimiraabo sy fampivadiam-boly
    Read more
  • ANDRIAMIHANTA Rina Sitraka Rabeharisoa Tompon’andraikitra ara-tekinika ao amin’ny tetikasa FANILO-DIAKONIA
    ANDRIAMIHANTA Rina Sitraka Rabeharisoa Tompon’andraikitra ara-tekinika ao amin’ny tetikasa FANILO-DIAKONIA
    Read more

UTILISER LA TECHNOLOGIE AUDIO POUR DIFFUSER LES CONNAISSANCES

La technologie audio est une manière efficace de transmettre des informations sur le développement rural. Pour transmettre des informations agricoles en zone rurale, une solution audio pourrait s’avérer efficace, en particulier pour toucher l’agriculteur les plus marginalisés ou vulnérables. Literacy Bridge et Farm Radio International (FRI) utilisent la technologie audio depuis des décennies. FRI utilise son livre audio (Talking Book), un appareil audio robuste.

La technologie audio et les cultures orales
La plupart des agriculteurs les plus pauvres du monde n’ont pas fait d’études. Ils sont par conséquent analphabètes. Ils ne peuvent ni lire une brochure ou affiche, ni prendre des notes lorsque l’occasion rare leur est offerte de pouvoir d’une visite de vulgarisation ou d’une démonstration. Nombreux sont ceux qui préfèrent également apprendre par le biais de la technologie audio plutôt que par la vidéo ou le texte. FRI et Literacy Bridge conçoivent des enregistrements d’interviews d’experts, des recommandations par les pairs, des chansons, des histoires et des feuilletons radiophoniques. Sous différentes formes audio, la même information est mieux comprise et retenue (plutôt que dans un format unique). L’absence de réseau électrique, de haut débit mobile et de service de téléphonie mobile est un autre défi à relever. FRI et Literacy Bridge utilisent alors des radios et des livres audio à piles pour les communautés sans électricité, rechargeables grâce à l’énergie solaire ou disponibles localement. Avec la diffusion de ce type de contenu de radio, il est essentiel d’obtenir un retour d’information et des idées de la part des agriculteurs. Pour ce faire, FRI crée des programmes radio au cours desquels les auditeurs transmettent leur messages aux experts agricoles ou participent à des sondages radio.  Les livres audio de Litarcy Bridge ne permettant pas ce genre de discussion en direct donnent la possibilité aux exploitants d’enregistrer leurs questions et commentaires lesquels détermineront le contenu futur. Le livre audio enregistre également les statistiques d’utilisation. Diriger un programme pédagogique efficace nécessite davantage qu’une technologie de pointe et un excellent contenu. FRI Literacy Bridge travaillent tous deux avec des groupes d’auditeurs au sein des communautés. Il s’agit également d’une tribune lorsque le besoin d’une présentation visuelle se fait sentir. Dans certains programmes, des livres contenant des informations saisonnières sont distribués à chaque ménage du village une semaine chaque mois. Ceci permet à chacun d’écouter et apprendre à son rythme. L’approche a régulièrement démontré une écoute de quatre à huit heures par famille, chaque semaine. Malgré tout, ce genre de programme revêt des coûts additionnels par rapport à la mobilisation.


ICT Update numéro 80.